Pierre Bourdieu. Contre-feux, Éditions Raisons d’agir, 1998, p.100

‘‘Contre ce régime politique [le néolibéralisme], la lutte politique est possible. Elle peut se donner pour fin d’abord, comme l'action caritative ou caritativo-militante, d’encourager les victimes de l’exploitation, tous les précaires actuels et potentiels, à travailler en commun contre les effets destructeurs de la précarité (en les aidant à vivre, à « tenir » et à se tenir, à sauver leur dignité, à résister à la déstructuration, à la dégradation de l’image de soi, à l’aliénation), et surtout à se mobiliser, à l’échelle internationale, c’est-à-dire au niveau même où s’exercent les effets de la politique de précarisation, pour combattre cette politique et neutraliser la concurrence qu’elle vise à instaurer entre les travailleurs des différents pays’’.



samedi 24 mars 2018

L'oeuvre de Pierre Bourdieu en pratiques, 16ème édition, Questions écologiques, questions politiques , 28-29 Mars 2018

 

L'oeuvre de Pierre Bourdieu en pratiques

16ème édition

Questions écologiques, questions politiques

28-29 Mars 2018




Mercredi 28 mars 2018

Rencontre à Oloron, librairie « L’escapade ». 15h
Jean-Baptiste Comby (Chercheur en sociologie, Maître de conférences à Paris 2)
« La question climatique. Genèse et dépolitisation d’un problème public »,
Raisons d’agir, 2015. Librairie l’Escapade 16 rue de la Cathédrale. Oloron Ste Marie

Table ronde à Lasseube : Mairie, Maison pour tous, 20h30
"Enjeux du développement durable"

Échanges ouverts avec la salle, animés par
Jean Baptiste Comby (Chercheur en sociologie, Maître de conférences)
Laurent Bruneau (Agrégé de Sciences Sociales, Docteur en économie)

Jeudi 29 mars 2018

10h-12h Rencontre avec les lycéen-ne-s du Lycée Barthou, Pau
"La question climatique"

Jean-Baptiste Comby
Sociologue, chercheur au Centre d’Analyse et de Recherche Interdisciplinaire sur les Médias (CARISM) Chercheur au Centre Nantais de Sociologie (CENS) Maître de conférences à l’Institut Français de Presse de l’Université Paris 2.




( Source: Pauses)



Aucun commentaire: