Pierre Bourdieu. Contre-feux, Éditions Raisons d’agir, 1998, p.100

‘‘Contre ce régime politique [le néolibéralisme], la lutte politique est possible. Elle peut se donner pour fin d’abord, comme l'action caritative ou caritativo-militante, d’encourager les victimes de l’exploitation, tous les précaires actuels et potentiels, à travailler en commun contre les effets destructeurs de la précarité (en les aidant à vivre, à « tenir » et à se tenir, à sauver leur dignité, à résister à la déstructuration, à la dégradation de l’image de soi, à l’aliénation), et surtout à se mobiliser, à l’échelle internationale, c’est-à-dire au niveau même où s’exercent les effets de la politique de précarisation, pour combattre cette politique et neutraliser la concurrence qu’elle vise à instaurer entre les travailleurs des différents pays’’.



mercredi 8 février 2017

en ligne: L'Année du Maghreb, 15 | 2016, Profession journaliste

 
Crédits : Hikayetfilm/Zeugma Films





Présentation de l'éditeur
Le dossier "profession journaliste" traite des transformations des paysages médiatiques des différents États du Maghreb en portant le regard sur les conditions d'exercice du métier de journaliste. En se plaçant au cœur du système, on perçoit les transformations de l'espace économique, la diversité des espaces de travail dans lesquels ils exercent et son effet sur la labilité des identités professionnelles.
Comme chaque année, les chroniques dressent un bilan de la vie politique dans les différents pays du Maghreb au cours de l'année qui précède. L'année 2015 montre à son tour la spécificité des trajectoires politiques des États et des sociétés de la région.
 
 
 
 

Aucun commentaire: