Pierre Bourdieu, in Pour un mouvement social européen,
Le Monde Diplomatique, juin 1999 — Pages 1, 16 et 17, aussi in Contre-feux 2, Raisons d'agir, 2001, p. 13-23

"L'histoire sociale enseigne qu'il n'y a pas de politique sociale sans un mouvement social capable de l'imposer ( et que ce n'est pas le marché, comme on tente de le faire croire aujourd'hui, mais le mouvement social qui a « civilisé » l'économie de marché, tout en contribuant grandement à son efficacité ). En conséquence, la question, pour tous ceux qui veulent réellement opposer une Europe sociale à une Europe des banques et de la monnaie, flanquée d'une Europe policière et pénitentiaire ( déjà très avancée ) et d'une Europe militaire ( conséquence probable de l'intervention au Kosovo ), est de savoir comment mobiliser les forces capables de parvenir à cette fin et à quelles instances demander ce travail de mobilisation. "


vendredi 24 février 2017

Festival Raisons d’agir 2017 « Consommez ! Consommons ? » , 29, 30, 31 mars à Poitiers

Festival Raisons d’agir 2017 « Consommez ! Consommons ? » 
29, 30, 31 mars
Poitiers


Présentation par le Festival
Entrée gratuite à tous les évènements sauf pour la projection du jeudi soir, au Cinéma Le Dietrich.
L’injonction à consommer est partout : elle s’incruste sur nos écrans, envahit notre vie privée, s’insinue jusque dans la sphère de la santé ou de l’éducation. Pourtant la volonté de rompre avec cet état de choses semble resurgir de toutes parts, dans les expériences d’autoproduction, les circuits courts ou les nouvelles pratiques de coopération, aussi bien que dans les débats de « Nuit debout » ou dans certains programmes électoraux. Il n’est que temps. Les menaces sur le climat et sur la biodiversité supposent de réviser au plus vite nos modes de production et de consommation. Les périls liés à la montée des idéologies réactionnaires invitent à repenser tout ce qui nous est commun.
Pour sa douzième édition, le Festival Raisons d’Agir s’intéressera donc à la consommation, à l’analyse que l’on peut faire du phénomène et aux expériences qui s’efforcent d’en redessiner les contours. Il s’agira d’interroger la fabrique, non seulement du consommateur mais, au-delà, de l’idée même de marchandise et de marchandisation de nos sociétés ; de réfléchir aux tensions, aux luttes qui traversent l’acte de consommation ; de questionner, aussi, des façons alternatives de consommer comme de produire.
Fidèle à sa formule, le festival associera le regard objectivant des chercheurs à celui, autrement subjectif, des artistes, des militants et des étudiants, afin de mener une réflexion collective sur les débats politiques contemporains et ainsi d’y prendre part. Il s’agira de croiser, sur ces questions difficiles, les expériences individuelles et collectives, les savoirs issus des sciences sociales, le regard des cinéastes et la sensibilité des artistes.
Le festival Raisons d’agir est organisé par l’association Raisons d’agir-Poitiers, en partenariat avec l’Espace Mendès France et le cinéma Le Dietrich, avec le soutien financier de la ville de Poitiers, de l’U.F.R Lettres et Langues et de l’U.F.R. Sciences Humaines et Arts de l’université de Poitiers.

Aucun commentaire: