"Une des difficultés de la lutte politique aujourd'hui, c'est que les dominants, technocrates ou épistémocrates de droite ou de gauche, ont partie liée avec la raison et l'universel: on se dirige vers des univers dans lesquels il faudra de plus en plus de justifications techniques, rationnelles, pour dominer et dans lesquels les dominés, eux aussi ,pourront et devront de plus en plus se servir de la raison pour se défendre contre la domination, puisque les dominants devront de plus en plus invoquer la raison, et la science, pour exercer leur domination. Ce qui fait que les progrès de la raison iront sans doute de pair avec le développement de formes hautement rationalisées de domination (comme on voit, dès aujourd'hui, avec l'usage qui est fait d'une technique comme le sondage), et que la sociologie, seule en mesure de porter au jour ces mécanismes, devra plus que jamais choisir entre le parti de mettre ses instruments rationnels de connaissance au service d’une domination toujours plus rationnelle ou d’analyser rationnellement la domination et tout spécialement la contribution que la connaissance peut apporter à la domination."
Pierre Bourdieu, in Intérêt et désintéressement, cours du Collège de France à la Faculté d'Anthropologie et de Sociologie de l'Université Lumière Lyon 2, les 1er et 8 décembre 1988 in Cahiers de Recherche n° 7, nouvelle publication 1er trimestre 1993, aussi Un acte désintéressé est-il possible ? in Raisons pratiques. Sur la théorie de l'action, Seuil, 1994, Points 1996, p. 167


mercredi 24 avril 2013

Colloque international “Foucault/Wittgenstein. Subjectivité et politique” (7 et 8 juin 2013)


Colloque international “Foucault/Wittgenstein. Subjectivité et politique” (7 et 8 juin 2013)

Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne
EA 3562 Philosophies Contemporaines
En collaboration avec l’EA 4395 LIS (Université Paris-Est Créteil) et avec mf (materiali foucaultiani)

Vendredi 7 juin 2013

9h30 – Accueil et introduction par Sandra Laugier
9h45 – Présentation du colloque par Pascale Gillot et Daniele Lorenzini

Matinée - Présidence : Pascale Gillot (PhiCo/EXeCO, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne)

10h00 – Arnold I. Davidson (University of Chicago/Università Ca’Foscari Venezia) - Ouverture
10h15 – Judith Revel (PhiCo/EXeCO, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne): “Le soi, l’autre et le « nous » à partir de Foucault et Wittgenstein”
11h00 – Pause
11h15 – Piergiorgio Donatelli (Sapienza Università di Roma): “Wittgenstein and Foucault on ethics and subjectivity”
12h00 – Élise Marrou (PhiCo/EXeCO, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne): “Retour au sol raboteux des pratiques : le statut de la déviance, de Foucault à Wittgenstein”

Après-midi - Présidence : Frédéric Gros (LIS, Université Paris-Est Créteil)

14h45 – Matteo Vagelli (Fondazione Collegio San Carlo, Modena/Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne): “Wittgenstein après Foucault : Discours, Style et Grammaire dans la formation du sujet”
15h30 – James Williams (University of Dundee) Subjectivity, time and signs in Foucault and Wittgenstein
16h15 – Pause
16h30 – “Pour une philosophie analytique de la politique” - table ronde présidée par Arnold I. Davidson, avec:
Sandra Laugier (PhiCo/EXeCO, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne) Daniele Lorenzini (LIS, Université Paris-Est Créteil/Sapienza Università di Roma)

Samedi 8 jun 2013

9h30 – Accueil des participants

Matinée - Présidence : Daniele Lorenzini (LIS, Université Paris-Est Créteil/Sapienza Università di Roma)

9h45 – Laura Cremonesi (Università degli Studi di Pisa): “À partir de Foucault et Wittgenstein : un renouvellement de la pratique éthique est-il possible ?”
10h30 – Orazio Irrera (Université Paris Diderot-Paris 7): “Work on philosophy is really more a work on oneself ”. Le travail de soi sur soi chez Foucault et Wittgenstein”
11h15 – Pause
11h30 – Marc Pavlopoulos (PhiCo/EXeCO, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne): “Souci de soi et pratiques de subjectivation : Foucault, Wittgenstein, Descombes”
12h15 – Pierre Fasula (PhiCo/EXeCO, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne) La critique wittgensteinienne de Foucault par Vincent Descombes

Après-midi - Présidence : Jean-François Braunstein (PhiCo/EXeCO, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne)

14h45 – Pascale Gillot (PhiCo/EXeCO, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne): “Foucault / Wittgenstein : une subjectivité sans sujet ?”
15h30 – Elisabetta Basso (Innovationszentrum Wissensforschung, Technische Universität Berlin): “La psychologie comme « champ des décisions » : déclinations et enjeux de l’antipsychologisme chez Foucault”
16h15 – Pause
16h30 – Sabine Plaud (PhiCo/EXeCO, PSL Research University): “Le gouvernement, les savants et la tribu sans âme : peut-on penser une forme de vie pour des automates ? (Wittgenstein, RPP1, §96)”
17h15 – Discussion générale

Contacts : Daniele Lorenzini (d.lorenzini@sns.it), Pascale Gillot (gillot.pascale@wanadoo.fr

Date: 7 et 8 juin 2013.
Lieu: Paris 1, UFR de philosophie, 17, rue de la Sorbonne, salle Cavaillès (escalier C, 1er étage, droite).

(Source: EXeCO)

Aucun commentaire: