Pierre Bourdieu, in Pour un mouvement social européen,
Le Monde Diplomatique, juin 1999 — Pages 1, 16 et 17, aussi in Contre-feux 2, Raisons d'agir, 2001, p. 13-23

"L'histoire sociale enseigne qu'il n'y a pas de politique sociale sans un mouvement social capable de l'imposer ( et que ce n'est pas le marché, comme on tente de le faire croire aujourd'hui, mais le mouvement social qui a « civilisé » l'économie de marché, tout en contribuant grandement à son efficacité ). En conséquence, la question, pour tous ceux qui veulent réellement opposer une Europe sociale à une Europe des banques et de la monnaie, flanquée d'une Europe policière et pénitentiaire ( déjà très avancée ) et d'une Europe militaire ( conséquence probable de l'intervention au Kosovo ), est de savoir comment mobiliser les forces capables de parvenir à cette fin et à quelles instances demander ce travail de mobilisation. "


dimanche 17 janvier 2010

re-découvrir: Bourdieu, Comprendre, in Daniel Buren, Mot à mot


Pierre Bourdieu devait participer à l'exposition de Daniel Buren (Le musée qui n’existait pas, 26 juin - 23 septembre 2002, Centre Pompidou). Bourdieu écrivait à propos du dispositif à intégrer dans ce projet (film, tableaux, acteur), que le but était de "restituer la variation des réactions devant un décor constant, donc l'espace des perceptions et des discours possibles pour les visiteurs de l'expo"(P.82 de ses notes de travail), à lire sous le titre Comprendre in, Daniel Buren / Mot à Mot, Centre Pompidou / Éditions Xavier Barral / Éditions de La Martinière, juin 2002. Monographie publiée à l’occasion de l’exposition « Le Musée qui n’existait pas », Centre Pompidou, Paris, 26 juin-23 septembre 2002, P.82-91.








Daniel Buren décrit ce projet d'intervention in, Pierre Bourdieu : les champs de la critique, Bpi / Centre Pompidou, 2004, P.43-60. Actes du colloque organisé par la Bpi, Centre Pompidou, les 28 février et 1er mars 2003. 
écouter le colloque


Aucun commentaire: